A propos

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Autoportrait en tenue d’Adam

A propos de Vianney

Français d’origine mais australien d’adoption, Vianney vit avec son épouse Sabine et ses deux fils, Théotime et Uriel, entre Byron Bay (NSW) et la Provence où il est né.

Si les musées Réattu d’Arles et des Beaux-Arts de Lyon, ont étés deux lieux favoris de ses jeux d’enfants, c’est adolescent, en suivant son oncle lors d’un stage de Photographie de la Danse avec Alain Béjart (frère de Maurice) aux Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles qu’il allait allier trois de ses passions, la danse, la photographie et essentiellement les arts de la scène.

Après son DESS de Psychologie Cognitive et un diplôme de Gestion de Manifestations Culturelles, il entre au service Jeunesse de la ville d’Arles où il prend part à la création du Rock’stival d’Arles ainsi qu’à une programmation de concerts tout au long de l’année. Puis il devient attaché de presse chargé des relations avec le public et les artistes pour le théâtre d’Arles ainsi que pour le Festival de Création Chorégraphique et de Musique autour de la guitare des origines à nos jours.

Il entre au service communication de la ville où il est chargé de la Culture et notamment des relations média pour les grandes expositions : Zadkine, Javlensky…. et délégué en tant qu’attaché de presse pour les Rencontres Internationales de la Photographie.

En 1996 il crée avec son épouse Sabine les éditions le Fil invisible et notamment “L’envers vaut l’endroit”, la première collection de littérature australienne et néo-zélandaise en France. Kate Grenville, Sue Woolfe, Kim Mahood, Sylvia Lawson, Stephanie Dowrick, John Scott, Philip McLaren seront parmi les auteurs traduits et publiés.
Quatre des ouvrages de cette collection ont vu le jour sur les écrans des cinémas. Ainsi Candy de Luke Davies, La Veine du Vigneron d’Elizabeth Knox, Lilian’s story de Kate Grenville ont été rejoint par Plates Coutures/The Dressmaker de Rosalie Ham (avec Kate Winslet, Hugo Weaving, Judy Davis et Liam Hemsworth).

Vianney a également participé à nombre de spectacles lyriques en France. Depuis son installation à Byron Bay, il a pris part à des productions telles que Oliver pour Sheartheatrix, Casse-Noisette, Pierre & le Loup, Coppelia, Le Sacre du Printemps… pour le Byron Ballet, des concerts avec l’Amatori Choir & Orchestra, le Visa Quartet et pour le théâtre avec le Rochdale Theatre Co. et “The Theatre Project” de Robert Owens.

Avec Sabine, il co-dirige Still @ the Centre – Byron Bay’s centre for the Arts
et les Ateliers Fourwinds, résidence d’artistes située dans les Alpilles.